François Azambourg

Né le 25 juillet 1963 à Angoulême, François Azambourg est issu d’une formation en électrotechnique, suivie par les Beaux-Arts, de Caen. Il apprend finalement son métier à l’École des Arts appliqués rue Olivier de Serres à Paris (ENSAAMA). Diplômé de ces deux écoles, François Azambourg obtient d’ailleurs son DSAA en 1987 pour une étude sur le saxophone, qui vise à améliorer ergonomie et technique de l’instrument. Pour cette étude il a inventé son propre équipement et matériel de modélisation afin de réaliser ses prototypes qu'il développera dix ans durant, avec Selmer le fabricant, et l'IRCAM.

C’est à partir de 1999 que François Azambourg se fait connaître en participant à de nombreux salons spécialisés et expositions grâce auxquels il rencontrera des éditeurs tels que Domeau & Pères, Ligne Roset, Poltrona Frau, Domestic, Kreo ou encore Cappellini.

François Azambourg consacre son travail à l’alliance des techniques et de l’Art propre aux Arts Appliqués. Son travail s'engage souvent sur des terrains de recherche et conduit parfois à des dépôts de brevets. Son premier fut celui sur les sandwiches souples, des meubles qui s’assouplissent sous le poids du corps. Depuis, il a accumulé les récompenses, dont le prix de la Villa Médicis hors les murs en 2003, le Grand Prix du Design de Paris que la Ville de Paris décide de lui attribuer en 2004.

Ancien élève de l’ENSAAMA Olivier de Serres, François Azambourg dessine en 2012 la lampe Chapelière pour Lignes de Démarcation. Cette lampe est un hommage à Serge Mouille, créateur de la section métal dans cette même école. Elle est inspirée des codes des emblématiques luminaires de Serge Mouille. Les formes en aluminium repoussé sont déclinées en 3 versions : la martelée, la noire mat ou la blanche satin.

 

Après avoir été enseignant à l’école Boulle et à l’école Camondo il enseigne aujourd’hui à l’ENSCI - Les Ateliers, à Paris.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© LIGNES DE DEMARCATION - 2015